Une belle rencontre dans la rue

Il est temps que je t eraconte ma vie parle un peu de Zeus.

Une histoire d’ex. Mais une mignonne, surtout en ce qui concerne notre rencontre. Bon je passe les «mauvais souvenirs » les j’taime moi non plus, les « je ne suis pas un mec bien pour toi, je ne suis pas sérieux » et aussi …les tromperies. Ehm enfin passons, et on rembobine !

 

Avril 2007, nouveau job, nouvelle ville : je prépare mon déménagement. Je m’étais donné une journée pour faire toutes les visites d’appart.

 

J’ai croisé El Hombre (c’est son autre petit nom) ce matin là en pleine rue. Plus précisément au beau milieu, sur le passage clouté.

 

Echange de regard, petits papillons dans le ventre. Et puis chacun continue son chemin.

Je passe la journée en visites, je vais voir mes futurs collègues. A tiens j’ai de la chance il y en a un qui est plutôt mimi.

La désillusion arrive dans la minute : il est marié. Le poltron m’a glissé l’info mine de rien. J’ai du lui taper dans l’oeil. Peut-être. Ou alors j’avais l’air trop disponible ou trop affamée ? Au choix.

Mais en tous cas la journée commençait bien : il y avait un nid de mâles charmants ET hétéro dans cette petite ville.

 

Dans l ‘après midi entre deux apparts, je vais me renseigner sur les tarifs dans une agence de location de véhicules. Elle se trouvait juste à coté du fameux passage piéton. Et là tu vas me dire que tu le vois arriver gros comme un 10 tonnes mais c’est la vérité, L’Homme au regard de braise se trouvait devant moi.

 

Discute, blabla

 

Moi : je cherche un appart

Lui : je connais quelqu’un dans l’immobilier…

Je promets de repasser le soir avant de prendre le train parce que adorable il m’avait proposé de mettre de coté des journaux d’annonces.

 

Ben J’ai eu la poisse quand je suis repassée, tard, il avait déjà quitté le travail. Meeeeeeeeeeeeerde.

Mais j’aurai du sentir qu’il y avait anguille sous roche devant l’air goguenard de son collègue…

 

2 semaines plus tard, enfin installée, je repasse l’air de rien devant l ‘agence. Personne . Une fois deux fois toujours pas là. Snif. Et bien sûr je n’ose pas entrer.

La semaine suivante je me décide. Je vais demander ses horaires et puis on n ‘en parle plus hein !

Parce que tu vois pendant tout ce temps j’avais toujours en tête ce regard gai presque malicieux ( coquin?)

 

Et encore une fois, comme dans les films, il passe la porte au moment où j’arrive.

 

Discute, blabla. Il avait changé de boulot et passait rendre des affaires.

Nan mais là quoi on peut dire que j’ai le cul bordé de nouilles

 

Et puis il me donne sa carte. AVEC son numéro de téléphone.

Ben oui logique. Je suis nouvelle, loin de chez moi, pas d ‘ami et tellement de choses à découvrir. Là je parle de la région hein, rien de sexuel. Quoique…

 

 

Moi : Yesssssssssssssss !

 

Non non je ne l’ai pas dit à haute voix. Pas folle la guêpe

 

Et je l’ai rappelé. Et je l’ai revu . Et l’histoire ne s’est jamais terminée par « ils se marièrent et eurent beaucoup d ‘enfants » . Mais on s’en fout l ‘histoire est belle.

 

 

Les jolies rencontres ça existe dans la rue. Enfin oui et non. Parce que c’est rare. Et les sites en ligne, t’as peut-être remarqué que tu retrouves toujours les même gueules et hélas les mêmes paumés de la vie.

 

Les sites de rencontre ne manquent pas : ils sont coquins, ou pas, parfois sérieux, parfois ludique. C’est le supermarché.

 

Et puis il y en a certains qui tentent un petit truc nouveau. Rencontrer l’autre en quelques minutes à quelques mètres de toi. Dans la rue, dans le café du coin, au lavomatic, ou à la station de bus… Une application Iphone qui ferait la différence, ce petit coup du destin qui fait que à quelques secondes près deux personnes ne se seraient jamais croisées dans la vie.

 

Ben figure toi qu’elle existe, sur Iphone puis bientôt sur les autres machins qu’on nomme Android et BlackBerry. (oui facile de déduire que j’ai un iphone et que je n’ai aucune idée de ce que sont les autres)

 

 

Happeal est une appli simple qui se base sur la géolocalisation. Il suffit juste de dire que tu es dispo et à toi les rencontres !

Le street-dating il fallait y penser !

Au moins tu ne restes plus enfermé chez toi devant ton écran à parfaire un bronzage Twilight et dès que tu as une minute tu peux checker ton téléphone discrétos même au boulot quand tu te fais chier.

 

Tu es seul(e) , ouvert(e), tu as envie de faire des rencontres sympas, même juste pour aller mater une toile ? Alors qu’est ce que tu attends ???? tu vas pouvoir discuter, mais pas trop parce que tu sais faut privilégier les échanges IRL (*), partager des photos (je te vois venir cochonnou !) et toussa quoi.

 

 

(*) : si tu sais que ce ça veut dire, c’est que tu passes déjà trop de temps sur ton ordi. Cours dehors voir la vraie vie!

 

PS : Je suis là aussi :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *